Food Lifestyle

Le charbon végétal

8 mai 2018

Le charbon végétal est un détoxifiant miracle. Le plus puissant provient de la combustion des coques de noix de coco, très efficace pour les troubles digestifs et intestinaux.

L’histoire du charbon végétal

Connu depuis l’âge du feu, il était déjà utilisé dans l’Antiquité. On en a trouvé la preuve dans des textes d’Hippocrate et de Pline (400 ans avant J.-C.). Des historiens ont découvert que les Egyptiens, autour de 1 550 av. J.-C., s’en servaient pour purifier l’eau. Au XVIIIe siècle, il fut employé pour purifier et décolorer des matières, par exemple le sucre blanc. Depuis le début du XXe siècle, les procédés de filtration ont été améliorés et les applications du charbon végétal se sont multipliées.

Aujourd’hui, le charbon végétal ou actif est l’un des produits naturels les plus employés dans les hôpitaux du monde pour lutter contre les intoxications et les empoisonnements (prise de drogue, surdosage médicamenteux, aliments, ingestion de produits domestiques). Utile également en néphrologie, en gastro-entérologie, en pédiatrie, en cardiologie, il fait aussi partie de la pharmacopée usuelle du vétérinaire.

C’est quoi ?

On l’obtient par carbonisation à très forte température de bois tendres, de coques de noix de coco ou même de noyaux d’olives, en 2 étapes :

  • La matière végétale est carbonisée entre 600 et 900 degrés, en l’absence d’air.
  • La poudre obtenue est calcinée une seconde fois avec injection d’air et de vapeur d’eau. Il s’agit de l’étape « d’activation », permettant de purifier la matière végétale et de lui conférer son côté poreux.

Il est commercialisé sous forme de gélules, de comprimés ou de poudre (état brut).

Les bienfaits du charbon végétal

  • Effet assainissant : purifie l’organisme.
  • Effet désintoxiquant : le charbon actif a un extraordinaire pouvoir d’adsorption (un des plus puissants). Sa porosité lui permet d’emprisonner et d’éliminer directement par voie intestinale toutes les toxines et substances nocives qui entravent le bon fonctionnement de l’organisme : métaux lourds, additifs alimentaires, produits chimiques… C’est un agent nettoyant imparable.
  • Troubles intestinaux : Le charbon actif fixe les bactéries responsables de la diarrhée et les élimine des intestins. Il régularise le transit, calme la diarrhée, la gastro-entérite et la constipation reliée à la fermentation intestinale.
  • Troubles digestifs :  Le charbon actif a la capacité d’absorber jusqu’à 100 fois son volume en gaz mais également les bactéries qui en sont à l’origine. Il calme les brûlures d’estomac, reflux gastrique, aérophagie, flatulences, ballonnements, éructations, côlon irritable, crampes conséquentes à une consommation exagérée de lipides et de sucres.
  • Abaisse le cholestérol et les triglycérides sanguins.
  • Supprime la mauvaise haleine (halitose).
  • Équilibre l’insuffisance rénale.
  • Blanchit les dents : se brosser les dents (sans dentifrice) avec un peu de charbon actif. Renouveler deux fois par semaine (max).

Quelques exemples d’utilisation

  • L’utilisation en gélules, comprimés ou granules est plus simple qu’en poudre. En homéopathie, elle est proposée aux patients souffrant de troubles circulatoires et se sentant affaiblis (4 ou 5 CH), ou comme cela est prescrit par un homéopathe.
  • Utilisation régulière : jusqu’à 1g / jour en entretien.
  • Anti-diarrhéique : 4 à 8 gélules par jour, jusqu’à disparition complète des troubles intestinaux. Aux enfants de plus de 6 ans : 1 gélule deux fois par jour. Toujours accompagner la prise de charbon végétal d’un grand verre d’eau.
  • Intoxication : entre 30 et 50 grammes pour un adulte (1g par kilo pour un enfant) toutes les 4 à 6h.
  • Cholestérol élevé ou une insuffisance rénale : le médecin peut prescrire une forte dose de 20g.

Précautions d’utilisation

  • On peut consommer jusqu’à 100 g de charbon activé par jour sans risque pour la santé. Cependant, il est conseillé de respecter les dosages recommandés afin d’éviter tout risque de constipation.
  • Le charbon végétal peut réduire l’efficacité des médicaments (y compris les tranquillisants, la pilule, les antibiotiques), s’ils sont absorbés en même temps. Aussi, il vaut mieux prendre des médicaments à d’autres moments de la journée, ou deux heures avant ou après la prise de charbon végétal. Prendre trop de charbon activé peut causer de la constipation.
  • Boire beaucoup d’eau en parallèle de la prise de charbon actif  afin d’éliminer au mieux toutes les toxines présentes dans le corps et éviter tout risque de constipation.
  • Le charbon végétal n’est pas recommandé aux femmes enceintes ou qui allaitent.
  • Il ne convient pas aux nourrissons ni aux enfants de moins de 6 ans, sauf avis du pédiatre traitant.

Cet article n’a qu’une visée informative et ne saurait se soustraire au conseil d’un professionnel de santé.

 

Sources : lotus-bouche-cousue.fr, doctissimo.fr

Vous aimerez aussi...

Pas de commentaire

    Répondre