Bien-être Lifestyle

Trousse d’automne

19 novembre 2018

Déprime, rhume, grippe, fatigue… l’automne et ses contrariétés commencent à s’installer. Nous avons sélectionné quelques plantes et produits naturels qui vous permettront de passer la saison au meilleur de votre forme et préparer votre trousse parfaite.

1/ Le radis noir et l’artichaut : les pros dans la prévention des troubles ORL

À l’automne comme au printemps, le foie a besoin d’être drainé. Engorgé, il ne parvient plus à éliminer les déchets accumulés. Un foie marchant au ralenti est souvent à l’origine des troubles de la sphère ORL (nez, gorge, oreille).

  • Le radis noir est reconnu pour ses bienfaits sur les intestins, il agit sur le système digestif et régularise la fonction biliaire en augmentant la sécrétion. Il detoxifie le foie et dispose d’un effet laxatif doux.
  • L’artichaut est riche en fibres, minéraux, vitamine B9 et oligo-éléments, il possède de nombreux effets bénéfiques pour la santé. Il stimule le foie, favorise l’élimination urinaire et lutte contre le vieillissement cellulaire.

Sous quelle forme ? une cure sur 3 semaines maximum, 1 ampoule par jour, pure ou diluée dans un demi-verre d’eau de préférence le matin à jeun. Attendez 30 min avant de prendre votre petit-déjeuner. Tout drainage peut provoquer des petits effets secondaires petits boutons, nausées… Ils sont le signe que votre corps avait vraiment besoin d’évacuer les toxines.

2/ Le citron

Ses bienfaits sont nombreux : il permet d’éliminer les toxines en agissant comme un diurétique et aide à drainer les reins. L’acide citrique du citron stimule également le foie, qui détoxifie l’ensemble du corps. L’eau chaude ouvre doucement le système digestif et permet de relancer le transit si vos intestins sont paresseux. Il détoxifie la peau : les antioxydants et la vitamine C du citron contribuent à vous donner un teint éclatant, particulièrement recommandé en cas d’acné. Il renforce votre immunité : la vitamine C fait plus que de vous donner un joli teint, associée au potassium, elle renforce le système immunitaire de l’organisme. L’eau chaude et le citron hydratent les cellules du corps. Il vous donne la pêche. Il participe à la perte de poids : la pectine contenue dans le citron aide à réduire les fringales.

Sous quelle forme ? commencez la journée en buvant à jeun le jus d’un demi citron dans un verre d’eau tiède. Choisissez des citrons bio de préférence, et jamais du jus de citron mis en bouteille.

3/ L’extrait de pépin de pamplemousse, boosteur de vos intestins et de la sphère ORL

En traitement ou en prévention, il est considéré comme le meilleur antibiotique naturel. Il contient des flavonoïdes anti-oxydants et anti-inflammatoires. De la vitamine C qui apporte du tonus et joue un rôle anti-fatigue en renforçant les défenses immunitaires. De la vitamine E anti-oxydante. Des limonoïdes aux effets anti-fongiques. Du chlorure d’ammonium quaternaire aux vertus anti-microbiennes.

Sous quelle forme ? mélangez 5 gouttes d’extrait dans un verre d’eau pour un enfant et entre 15 et 20 gouttes pour un adulte. À boire deux fois par jour, idéalement le matin et le soir, à jeun ou à distance des repas. La cure idéale dure 3 semaines. En cas d’extinction de voix, vous pouvez verser quelques gouttes directement dans la gorge et laisser agir plusieurs minutes.

4/ La rhodiola, un anti-stress et anti-dépresseur naturel

Cette plante, issue des pays nordiques, a le pouvoir de s’adapter aux besoins spécifiques de l’organisme. C’est donc une plante dite « adaptogène », elle nous aide à résister en stimulant nos fonctions cognitives en cas de stress et de fatigue. Elle améliore les états dépressifs, les performances physiques et mentales.

Sous quelle forme ? En infusion, poudre, tisane ou décoction : 350 à 550 mg/jour pendant sept jours de cure, suivis de sept jours de pause. Boire de 1 à 3 tasses par jour. Sous forme de gélules, en prendre 2 le matin et 1 à midi au moment des repas avec un grand verre d’eau.
Évitez la prise le soir, car elle peut provoquer des insomnies. Chez les personnes diabétiques, il est nécessaire de consulter un médecin qui déterminera la posologie à suivre. La plante est déconseillée aux femmes enceintes et à celles qui allaitent, aux personnes souffrant d’une maladie rénale ou de cirrhose.

5/ L’acérola, un concentré de vitamine C

Connu pour sa très forte teneur en vitamine C, faisant de lui un complément idéal en cas de fatigue ou de surmenage, mais aussi pour lutter contre les maux de l’hiver en renforçant le système immunitaire, il aide à prévenir les affections hivernales (grippe, rhinopharyngite…). La vitamine C naturelle, faisant remonter l’énergie, permet de lutter contre les petites infections et une meilleure assimilation du fer. C’est un concentré de vitamine C : un seul fruit en contient de 30 à 40 fois plus qu’une orange. L’acérola est indiqué en cas de fatigue, de surmenage ou de stress pour son côté tonifiant. Il est aussi revitalisant, il favorise le développement et le renforcement des os et des dents.

Sous quelle forme ? L’acérola se consomme sous forme de jus dilué ou en complément alimentaire : comprimés à croquer, poudres ou gélules. Prenez 1 gramme par jour dès que le temps devient humide. Vous pouvez faire des cures de 3 mois.
L’acide ascorbique n’étant pas un excitant, votre sommeil ne sera pas perturbé. L’acérola peut, par contre, augmenter votre taux d’acide urique, pour cette raison, il est contre-indiqué aux personnes souffrant de goutte. Il peut également favoriser les calculs rénaux, il est également contre-indiqué aux personnes susceptibles de souffrir de cette pathologie.

6/ Iode, essentiel à l’équilibre du corps

À cette période de l’année, la thyroïde est plus faible et peut avoir besoin d’être stimulée. Une carence en iode se manifeste généralement par une grande fatigue, un désintérêt général, une prise de poids, des difficultés de concentration, des angoisses…

Sous quelle forme ? entre octobre et novembre lorsque la lumière et les températures baissent. Une ampoule d’iode en oligoélément de type granions d’iode du Laboratoire des Granions, une par jour durant deux à trois semaines.
L’iode est contre-indiquée en cas d’hyperthyroïdie et déconseillée pour les enfants.

7/ Homéopathie

En complément, quelques indispensables à garder sous la main.

– Oscillococcinum

  • en prévention : 1 dose par semaine
  • état grippal à son début : prenez une dose le plus tôt possible. Répétez éventuellement 2 ou 3 fois à 6 heures d’intervalle
  • état grippal déclaré : prenez une dose matin et soir pendant 1 à 3 jours

– Homéomunyl / influenzinum

En prévention de l’état grippal, fabriqué à partir du nouveau vaccin de la grippe saisonnière. Dès le début de l’automne, prenez une dose d’influenzinum par semaine pendant 3 semaines et la dernière un mois après.

 

Cet article n’a qu’une visée informative et ne saurait se soustraire au conseil d’un professionnel de santé.

Sources : psychologies.com, medisite.fr, doctissimo.fr, mon-naturopathe.com

Vous aimerez aussi...

Pas de commentaire

    Répondre