Bien-être Lifestyle

Calmer un rhume

26 novembre 2018

Avec l’arrivée de l’automne, le rhume est de retour !

Nez bouché, éternuements, écoulements… Les symptômes du rhume sont gênants, mais sans gravité. Un rhume part naturellement au bout de 3 à 7 jours. Voici quelques conseils pour essayer d’accélérer le processus de guérison.

1/ Le citron, pour aider les défenses naturelles

Ses propriétés anti-infectieuses et sa richesse en vitamine C aident à renforcer les défenses immunitaires.

Pendant toute la durée du rhume, on avale le matin un demi jus de citron dans un verre d’eau à température ambiante. Un rituel à prolonger tout l’hiver en prévention. On peut aussi miser sur les autres agrumes et fruits riches en vitamine C pour se remettre un peu plus vite : kiwi, mandarine, orange, acérola…

2/ Le miel, pour soulager la gorge

Le miel est un antibactérien naturel, intéressant en cas d’infection respiratoire pour éviter la surinfection et surtout en cas de maux de gorge, pour son effet apaisant.

Il faut privilégier les miels spéciaux type miel de sapin, miel d’eucalyptus, miel de thym ou encore miel de Manuka (très antibactérien), généralement plus riches en composés actifs.

3/ La propolis, pour ses vertus anti-inflammatoires

C’est un produit de la ruche à la fois anti-infectieux, anti-inflammatoire et légèrement immunostimulant. Un bon cocktail pour apaiser les symptômes type mal de gorge et se requinquer en cas de rhume.

On la trouve dans des pastilles et sprays pour la gorge : elle calme l’irritation et l’inflammation.

4/ Le thym, pour décongestionner

Véritable antiseptique, le thym est un bon décongestionnant nasal et broncho-pulmonaire. Il est également antitussif et calme les quintes en cas de toux sèche. Pour mieux respirer, on peut l’utiliser en inhalation (on trouve de l’huile essentielle de thym dans des préparations pour inhalation type Pérubore).

Je suis fan de la tisane de thym Les 2 Marmottes, agrémentée de miel et de jus de citron, c’est la boisson miracle pour traverser l’hiver !

5/ Les huiles essentielles

En inhalation

Décongestionnante, l’inhalation humide de certaines huiles essentielles dégage et soigne les nez bouchés. Voici quelques recettes :

Comment préparer son inhalation ?

  • Ajoutez les huiles essentielles  (de préférence bio) dans un bol d’eau frémissante posé bien à plat sur la table.
  • Pensez à retirer lunettes ou lentilles si vous en portez. Puis, fermez les yeux ou couvrez-les avec un bandeau avant de vous pencher au-dessus du bol, une serviette sur la tête, de façon à respirer un maximum de vapeur.
  • Gardez la tête sous la serviette pendant une dizaine de minutes. En cas de gêne, arrêtez l’inhalation ! Celle-ci doit toujours être agréable.
  • Répétez l’opération 3 fois par jour.

 

  • Recette n° 1 : L’huile essentielle (HE) d’eucalyptus radié, décongestionne les voies aériennes supérieures et facilite la respiration. Celle de lavande possède des propriétés anti-inflammatoires.
    Pour une inhalation, versez dans le bol d’eau chaude : 3 gouttes d’HE d’eucalyptus radié + 2 gouttes d’HE de lavande fine + 1 goutte d’HE de pin + 1 goutte d’HE de niaouli + 1 goutte d’HE de marjolaine.
  • Recette n° 2 : Si le rhume est associé à un problème de sinus, remplacez dans la recette n° 1 l’huile essentielle de marjolaine par celle de menthe poivrée.
    Astringente, elle permet de resserrer la muqueuse et, ainsi, de déboucher le conduit nasal. Attention, il ne faut en ajouter qu’une goutte, car elle est asséchante !
  • Recette n° 3 : Si le rhume est associé à une toux productive, remplacez le niaouli par le myrte, car il possède, au niveau du poumon, des propriétés anti-infectieuses et expectorantes.
  • Recette n° 4 : Si le rhume est associé à une toux sèche, remplacer l’huile essentielle de pin par celle de cyprès « anti-inflammatoire, antitussive et antispasmodique au niveau des bronches.

Usage interne
Résultat de recherche d'images pour "Gouttes aux essences de Naturactive"

Ma pharmacienne m’a fait découvrir lors de mon dernier rhume, les Gouttes aux essences de Naturactive.

C’est un traitement antiseptique formulé à base d’huiles essentielles. Il est indiqué dans le traitement des affections bronchiques aiguës bénignes. Je l’ai trouvé très efficace. Les huiles essentielles contenues dans ce médicament contiennent des terpènes exerçant une action antiseptique bénéfique sur les voies respiratoires.

La composition exacte en principes actifs des gouttes aux essences est la suivante : huile essentielle de menthe (1,4mg/5gouttes), huile essentielle de girofle (0,465mg/5gouttes), huile essentielle de thym (0,465mg/5gouttes), huile essentielle de cannelle (0,465mg/5gouttes), huile essentielle de lavande (0,465mg/5gouttes) et alcool. Les gouttes doivent être diluées dans de l’eau avant administration. La posologie recommandée est variable suivant l’âge et le poids du sujet. Ainsi, chez l’adulte elle est de 25 gouttes 4 fois par jour. Chez l’enfant, on conseille 10 gouttes 3 fois par jour (sujets entre 20 et 50kg), ou 5 gouttes 3 fois par jour (entre 12 et 20kg).

6/ L’homéopathie

• Dès les premiers symptômes, 1 dose d’Oscillococcinum (à répéter 2 fois à 6 heures d’intervalle) ou du Coryzalia 1 comprimé 6 à 8 fois par jour ou du L52 des Laboratoires Lehning 20 gouttes, 5 à 8 fois par jour.

• Dû à un coup de froid sec : Aconitum napellus 5 CH. 5 granules 3 fois par jour.

• Nez bouché sans écoulement : Sticta Pulmonaria 9 CH + Sambucus nigra 5 CH. 5 granules 3 fois par jour.

• Nez bouché la nuit et coule en journée : Nux Vomica 5 CH + Ammonium carbonicum 5 CH. 5 granules 3 fois par jour.

• Écoulement comme de l’eau, narines irritées : Allium cepa 5 CH + Euphrasia 5 CH + Naphtalinum 5 CH + Aralia racemosa 5 CH. 5 granules 3 fois par jour.

• Vous êtes agité, avez souvent trop chaud et des ganglions : Sulfur lodatum 5 CH. 5 granules 3 fois par jour.

• Nez bouché et douleurs au niveau des sinus frontaux : Cinnabaris 5 CH. 5 granules 3 fois par jour.

7/ Nettoyage du nez

Essayez de vous laver le nez avec du sérum physiologique ou un spray d’eau de mer, à répéter plusieurs fois dans la journée, pendant quatre ou cinq jours, pour bien décongestionner les muqueuses.

Aérez également les pièces en grand, de préférence le matin, évitez de fumer, buvez beaucoup d’eau et des boissons chaudes, couvrez vous bien, faites de bonnes nuits réparatrices et lavez vous régulièrement les mains.

 

Si vous n’avez pas d’amélioration au bout d’une semaine et, notamment si vous avez de la fièvre, direction le médecin.

 

Cet article n’a qu’une visée informative et ne saurait se soustraire au conseil d’un professionnel de santé.

Vous aimerez aussi...

Pas de commentaire

    Répondre