Food Lifestyle Maison

Stop au gaspillage

16 juillet 2018

Nous jetons entre 20 et 30 kg de déchets alimentaires par an, dont 7 kg encore emballés et 13 kg de restes de repas, fruits et légumes abimés, pain non consommé… Ce gaspillage nous coûte entre 100 et 150 euro par an. Découvrez quelques gestes simples pour limiter ce gâchis ?

Résultat de recherche d'images pour "gaspillage alimentaire"

Des courses optimisées

  • Vérifiez vos réserves : avant de vous rendre au supermarché, faites un tour d’horizon de vos placards, réfrigérateur et congélateur, ne prévoyez d’acheter que ce dont vous avez réellement besoin.
  • Planifiez vos menus : réfléchissez aux repas que vous souhaitez préparer dans les jours à venir, vous vous éparpillerez moins dans les rayons.
  • Établissez une liste précise : vous éviterez ainsi les achats inutiles ou les doublons.
  • Jamais le ventre vide : nous vous conseillons également de ne pas faire vos courses en ayant faim, c’est le craquage assuré pour les produits gras et sucrés.
  • Suivez un parcours : prenez d’abord les produits non alimentaires ou non périssables puis le frais et les surgelés en dernier. Lisez attentivement les étiquettes. La date limite de consommation (DLC) exprimée sur les produits réfrigérés par la mention “à consommer jusqu’au”. Lorsque cette date est dépassée, le produit est impropre à la consommation. La date limite d’utilisation optimale (DLUO) exprimée par la mention “à consommer de préférence avant le” pour les produits d’épicerie, les surgelés et les boissons. Lorsque cette date est dépassée, le produit peut être consommé sans risque mais il a perdu une partie de ses qualités nutritionnelles et organoleptiques.

Un rangement amélioré

  • Triez par ordre d’arrivée : en rangeant vos courses dans vos placards ou votre réfrigérateur, mettez en avant les produits à manger rapidement, cela vous évitera de découvrir des mois plus tard des produits oubliés au fond.
  • Un frigo bien rangé : en fonction des zones de fraîcheur, chaque produit trouvera sa place idéale.

Résultat de recherche d'images pour "bien ranger frigo"

  1. Dans le congélateur à -18°C : glaces, produits et restes surgelés.
  2. Dans la partie la plus froide entre 0°C et 4°C : Viandes, charcuteries cuites et à cuire, produits de volaille, poissons, produits traiteurs frais, crèmes, desserts lactés, produits en cours de décongélation, produits frais entamés, fromages frais et au lait cru, jus de fruits frais, salades emballées, plats cuisinés (plats en sauce, pâtisseries…).
  3. Dans la partie fraîche entre 4°C et 6°C : préparations maison, légumes et fruits cuits, viandes et poissons cuits faits maison, yaourts et fromages faits à cœur.
  4. Dans le bac à légumes entre 6°C et 10°C : Légumes et fruits frais lavés, fromages à finir d’affiner emballés.
  5. Dans la porte entre 4°C et 10°C : Œufs, beurre, lait, jus de fruits entamés bien refermés.
  • Emballez séparément les aliments crus et cuits. Ôtez le suremballage carton ou plastique. Ne laissez pas trop longtemps les produits réfrigérés hors du réfrigérateur. Nettoyez-le souvent pour éviter la prolifération des bactéries. Ne congelez pas des aliments déjà périmés ou trop proches de la date limite de consommation. Dégivrez votre congélateur au moins 1 fois par an et nettoyez le régulièrement.

Cuisinez malin

  • Adaptez : cuisinez des quantités en fonction du nombre de personnes, cela permet de limiter les restes.
  • Dosez : respectez les dosages indiqués sur les recettes en utilisant : verre doseur, balance, cuillères à soupe ou à dessert…
  • Réutilisez : les restes, toujours consommables, peuvent servir à la préparation d’un nouveau plat : salade, hachis parmentier, légumes dans une tarte ou un gratin.

À retenir

  1. Préparez une liste de courses
  2. Achetez et cuisinez les bonnes quantités
  3. Vérifiez régulièrement les dates limites de consommation
  4. Réutilisez les restes

Sources : essentiel-sante-magazine.fr, reduisonsnosdechets.fr, agriculture.gouv.fr, fne.asso.fr

Vous aimerez aussi...

Pas de commentaire

    Répondre