Bien-être Lifestyle

La vitamine D

27 janvier 2020

Elle est bonne pour les os, pour le coeur, des propriétés contre le cancer et les maladies cardiovasculaires. La vitamine D est présentée comme un remède miracle. Problème : nous sommes 80% de français à en manquer !

1/ Indispensable

Elle joue un rôle important sur de multiples facettes de notre organisme. Elle protège nos os et nos muscles, en prévention de certaines maladies cardiovasculaires et auto-immunes.

La vitamine D est une hormone produite au niveau de la peau grâce à l’action des rayons ultraviolets sur le cholestérol. Elle est également présente dans notre alimentation, poissons gras, huile de foie de morue et certains végétaux comme les champignons.

Elle agit au niveau des intestins et des reins pour absorber le calcium et le phosphore et permettre sa fixation sur les os.

La carence en vitamine D peut provoquer des problèmes de rachitisme chez les enfants et de perte osseuse chez l’adulte avec une augmentation des risques de fracture. Elle peut intervenir aussi dans des maladies telles que l’hypertension artérielle, la sclérose en plaques ou encore le diabète. Elle stimule également notre immunité et lutte contre les infections, notamment en hiver.

2/ Quelle différence entre la D2 et la D3 ?

La vitamine D est une vitamine liposoluble qui existe sous deux formes : la D2, produite par les végétaux, et la D3, par les animaux.

Chez l’homme, ces deux formes exercent les mêmes activités biologiques puisqu’elles sont converties dans l’organisme en une même substance, communément appelée vitamine D. Cependant, la D3 est mieux assimilée que la D2. Elle a une action deux fois plus importante pour une dose équivalente.

3/ Toutes les peaux sont-elles égales ?

Non. Les peaux claires (phototypes I à III), en fabriquent plus que les peaux foncées (phototypes IV à VI) qui contiennent plus de mélanine, un pigment qui fait barrage aux UVB.

L’âge joue aussi : en vieillissant, la synthèse de la vitamine D par la peau diminue.

4/ Quelques conseils pour la booster

  • Consommer 4 à 5 œufs de poules élevées en plein air par semaine, participe à maintenir son stock de vitamine D.
  • Une boîte de 100g de sardines ou de maquereaux à l’huile couvre par exemple plus que 2 fois les AJR en vitamine D. À consommer au moins 1 fois par semaine.
    • Maquereaux en papillote, sardines grillées, saumon à la vapeur, truite ou hareng fumé… L’idéal est de varier et d’en manger 2 à 3 fois par semaine, car 150g, soit un morceau de poisson moyen, couvre 2 à 3 fois les AJR en vitamine D. Rééquilibrez vos repas grâce au Miam Ô 5.
  • S’exposer 10-15 minutes au soleil si possible le matin ou utiliser une lampe de luminothérapie pendant les périodes moins ensoleillées.

  1. Vitamine D3+ 1000 UI huile ORFITO 18,90€
  2. Capsules marine D3 biane 30 capsules PILEJE 9,30€
  3. Vitamine D3 1000 UI bio et vegan 150 comprimés ORFITO 15,90€

Si vous pensez être carencé en vitamine D, n’hésitez pas à faire une prise de sang (non remboursée par la sécu). Si le taux sanguin de vitamine D est inférieur à 30 ng/ml, le médecin vous prescrira une supplémentation plus fortement dosée. Il est préférable d’eviter “uvedose” car ce médicament contient du toluène, dérivé du pétrole.

Cet article n’a qu’une visée informative et ne saurait se soustraire au conseil d’un professionnel de santé.

close

Vous aimerez aussi...

Pas de commentaire

    Répondre