Bien-être Food Lifestyle

Miam Ô fruit

10 janvier 2018

Le Miam-Ô-fruit fait parti de La Méthode France Guillain. C’est un repas complet, cru et naturel, composé uniquement de produits frais : graines oléagineuses, fruits et huile de première pression à froid. Il est naturellement sans gluten et sans lait d’origine animale.

Le Miam-Ô-fruit, c’est l’antistress oxydatif

(France Guillain, auteure de la Méthode France Guillain, éd. du Rocher).

“Le Miam-Ô-fruit est un régénérateur cellulaire. Consommer chaque jour beaucoup de fruits frais et de bonnes huiles permet de lutter contre le stress oxydant qui touche nos cellules, y compris celles du cerveau qui ont besoin d’énormément de bon gras.”

L’origine de cette recette

France Guillain, ex-navigatrice, a passé son enfance en Polynésie, elle y a appris les bases de la diététique, avec des petits-déjeuners riches en fruits et produits frais qui lui ont inspiré le Miam-Ô-fruit.

Les bienfaits

Le but du Miam-Ô-fruit est de fournir un maximum d’antioxydants à l’organisme tout en restant équilibré : fibres, graisses (dont les fameux Oméga 3), protéines, sucres, vitamines, minéraux et antioxydants. Cette recette, rebaptisée Miam-Ô-fruit par France Guillain, trouve ses origines dans la Crème Budwig du docteur Catherine Kousmine (1904-1992) : huile de lin ou de noix, jus de demi-citron, banane écrasée, graines oléagineuses moulues, céréales complètes moulues et fruits frais.

Tout pour la forme. Les vitamines et antioxydants apporte de la vitalité. Les bonnes huiles participent à la bonne humeur. La banane contient de la sérotonine, reconnue comme l’hormone antistress naturelle. Ce plat évite les pics d’hypoglycémie.

Bien calé. Le Miam-Ô-fruit étant riche en fibres et en bonnes graisses, la digestion se déroule plus lentement. On a faim moins rapidement, on évite le coup de fatigue et le craquage sur des aliments gras et/ou sucrés, ce qui peut jouer sur la perte de poids. Cru et composé de fruits, le Miam-Ô-fruit est plus digeste. Le transit s’en trouve également amélioré.

La recette, naturelle et bio

Préparer 2 bocaux à l’avance.

BOCAL N°1 : Moitié sésame moitié lin, broyés finement.

BOCAL N°2 : 3 graines au choix minimum : courge, tournesol, noix amande, noisette, cajou, arachide, macadamia, noix du Brésil… broyées en poudre.

Les graines oléagineuses (non grillées, non salées, non trempées) sont à broyer au moulin électrique. Conservez les bocaux dans le bas du frigo une semaine maximum. À la fin de la semaine terminez les surplus dans vos salades. N’en gardez surtout pas pour la semaine suivante, elles s’oxydent.

  1. Écrasez la ½ banane à la fourchette jusqu’à obtenir une purée parfaitement lisse.
  2. Faites une mayonnaise avec la banane et l’huile, émulsionnez la banane écrasée avec 2 cuillères à soupe d’huile de colza ou de lin, l’huile doit disparaître totalement.
  3. Ajoutez 2 cuillères à soupe des graines du bocal n°1 et 1 cuillère à soupe des graines du bocal n°2.
  4. Ajoutez le jus d’½ citron fraîchement pressé, soit 2 cuillères à café.
  5. Déposez sur ce mélange au moins 3 sortes de fruits coupés en morceaux (sauf orange, pamplemousse, pastèque, melon : ils sont à digestion trop rapide.) Pas de fruits séchés (pruneaux, raisins, abricots etc…). 

Préparez-vous une belle assiette appétissante.

On peut ajouter du pollen frais ou du miel.

Le Miam-Ô-fruit peut être transformé en « smoothie » à déguster à la paille : pour le rendre plus liquide, ajoutez 2 doigts d’eau dans le blender (surtout pas de lait végétal ou autre, pas de sirop ni de jus de fruit, seulement de l’eau).

Ce repas cru peut se consommer le matin, à midi ou le soir. Pensez à bien mastiquer, il faut compter 30 à 40 minutes par assiette.

Vous aimerez aussi...

Pas de commentaire

    Répondre